Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 15:14
D'abord et avant tout, le voeu d'un plein succès pour la conférence de Copenhague sur le climat, en décembre prochain. Un sujet capital dont il faut regretter que le Président Sarkozy n'ait soufflé mot lors de son message de Nouvel An.

Le voeu que le Président Obama prenne la tête de ce combat capital, et réconcilie les Américains entre eux et l'Amérique avec le reste du monde. Sans pour autant baisser la garde face à l'intégrisme islamiste, dont les récents attentats de Bombay et l'équipement par l'Iran du Hamas en missiles nous rappellent tragiquement la réalité.

Ensuite, le voeu d'un réel développement de l'agriculture biologique (qui stagne en France) et d'une réduction de l'usage des pesticides dont plusieurs études récentes confirment les dangers.

Mais aussi le voeu que le nécessaire abandon des maïs OGM Monsanto ne ferme pas définitivement la porte à une technologie qui peut avoir ses mérites.

Le voeu encore que l'on cesse de considérer l'énergie nucléaire soit comme une panacée, soit comme une abomination, et que l'on juge sur pièces sa contribution réelle à la réduction des émissions de C02 (voir à ce sujet une excellente interview de Mycle Schneider dans Libération du 3 janvier).

Le voeu toujours que la question de la place de l'écologie dans la politique se traduise par des solutions plus créatives qu'une alliance improbable, pour les élections européennes, entre Antoine Waechter, José Bové, Eva Joly et le Parti Vert. Des personnalités que tout ou presque oppose, à commencer par l'attitude... vis-à-vis de l'Europe.

Le voeu enfin que, malgré la crise économique et financière, les extrémismes, les intégrismes, les théories du complot, le racisme et l'antisémitisme reculent enfin...

Et vous, quels sont vos voeux pour 2009 ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régis 10/01/2009 22:15

Je partage les premiers voeux. Mais, même si je trouve que le discours critique sur l'énergie nucléaire est parfois excessif, je pense que cette énergie reste une abomination pour les populations ukrainiennes et biélorusses qui souffrent encore de Tchernobyl. C'est soit le Pr Nesterenko soit le Pr Bandajevski qui disait qu'une telle catastrophe ait pu avoir lieu devrait suffire à bannir définitivement le recours à l'énergie nucléaire, ce qui ne veut pas dire bannir tout usage de la radioactivité artificielle. Autre raison de la bannir, c'est l'impossible problème des déchets, ainsi que celui des mines d'uranium : la France est notamment responsable à travers l'Areva de la situation dramatique que vivent les Touaregs au Niger, comme le rappelle le Collectif pour la Paix et la Solidarité au Nord Niger (www.tchinaghen.org). Les crimes écologiques et humains perpétrés pour alimenter nos centrales en uranium sont intolérables.

Par ailleurs, je ne partage pas les doutes sur l'alliance réalisée par les écologistes qui est pour moi un espoir, même si c'est aussi un pari. Je ne crois pas que tous les oppose sur la question européenne. Je pense même que beaucoup ont des analyses très proches, mais se divisent sur le positionnement tactique vis à vis des modifications institutionnelles complexes. J'ai personnellement voté oui pour le traité constitutionnel, comme un moindre mal, mais je partage une grande partie des arguments de ceux qui ont voté non.

Je fais donc le voeu que cette liste écologiste gagne de nombreux sièges et soit ensuite, au sein de l'Union européenne, une force de paix, de justice, de propositions écologiques, sociales, économiques et culturelles pour sortir de la crise.

Régis