Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 14:37

L'animateur de ce blog est heureux de vous présenter ses meilleurs voeux pour 2012.

http://blog.surf-prevention.com/wp-content/uploads/2011/04/nicolas-hulot-2012.jpg

 

Un passage marqué par une singulière constatation : dans leurs messages de bonne année mis en ligne sur le net, aucune des deux candidates se réclamant de l'écologie, Eva Joly (EE-LV) et Corinne Lepage (Cap 21) n'a prononcé le mot écologie. Les termes nature, biodiversité, changement climatique n'étaient pas davantage présents dans leurs discours.

 

Tout juste Corinne Lepage a-t-elle évoqué la nécessité d'une "croissance verte".

 

De même, aucune de ces deux candidates n'a parlé de laïcité. Un oubli étonnant de la part de Corinne Lepage, dont l'engagement en faveur de la défense de la laïcité est une "marque de fabrique".

 

Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine Le Pen n'ont pas non plus parlé de la crise écologique dans leurs voeux (j'avoue ne pas avoir écouté les messages des autres candidats, si d'aventure l'un d'entre eux a évoqué le sujet, qu'on me pardonne...).

 

Face à cet oubli général de l'écologie par les principaux candidats, y compris celles qui s'en réclament, et au vu du le magnifique numéro d'Ushuaia Nature sur le Tchad (lire ici l'article d'Alain Hervé sur le site du Sauvage) diffusé le 29 novembre dernier sur TF1, on regrette donc plus que jamais que les votants à la primaire écologiste aient été assez inconscients pour préférer Eva Joly à Nicolas Hulot pour les représenter à l'élection présidentielle. Dans cette émission, Nicolas Hulot montre en effet de manière très concrète (et en prime time sur TF1 !) les conséquences du bouleversement climatique non seulement sur l'environnement africain, mais aussi et surtout sur les peuples qui y vivent. Une formidable leçon d'écologie sociale, bien plus efficace que les discours gris et péremptoires d'Eva Joly.

 

Mais la grande force de Nicolas Hulot, c'est aussi, grâce à la beauté des images de son magazine, de nous faire aimer et respecter la nature. Une dimension qui devrait être au coeur de la démarche des écologistes, mais s'en trouve aujourd'hui dramatiquement absent.

 

Sans doute Nicolas Hulot était-il trop pur et trop naïf, comme ce blog l'avait pointé, pour survivre dans le marigot des crocodiles verts. Il n'en est pas moins vrai que son absence - de la campagne électorale, mais aussi, d'ici quelques mois, de l'antenne de TF1 (lire ici l'article du Parisien) - est une mauvaise nouvelle à l'aube de cette nouvelle année.

 

Et vous qu'en pensez-vous ? Vos commentaires sont les bienvenus !

Partager cet article

Repost 0
Laurent Samuel - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

maryse lapergue 04/01/2012 23:53

Globalement d'accord avec toi, Laurent. Visiblement la "crise" a des effets subliminaux sur des candidats comme Corinne Lepage qui ne parle que de "croissance verte" et donc du seul aspect
économique (en discussion car tous les écolos ne sont pas d'accord). Pour Eva Joly c'est autre chose, pour que le naturel (sic) chassé revienne au galop il faudrait qu'il y ait eu "naturel" au
départ et non pas une greffe d'une personne, par ailleurs respectable dans ses combats, plus démocrate (MoDem) qu'écolo. Cela dit, personne non plus chez ces 2 candidates ne se risque à une
critique du yeti de l'économie que sont les agences de notation. Qui a aujourd'hui le fameux triple A après lequel ils courent tous ? Trois Etats nations: le Canada (qui est sorti de Kyoto),
l'Australie (où se régalent les plus grandes compagnies minières), la Norvège (pays pétrolier) et quatre paradis fiscaux : Hong-Kong, le Liechtenstein, Singapour et la Suisse. Cherchez l'erreur !