Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 10:53

Avec leur récent livre « Sans le nucléaire, on s'éclairerait à la bougie », Corinne Lepage et Jean-François Bouvet nous proposent un revigorant « Dictionnaire des idées reçues » de ce début du XXIe siècle.

http://www.industrie.com/it/mediatheque/7/3/2/000002237.jpg


Dans ce petit livre très percutant, la députée européenne Corinne Lepage et le biologiste Jean-François Bouvet passent en revue un grand nombre d'idées reçues, du genre " le nucléaire ne pollue pas ", " les OGM réduisent la pollution ", " les pesticides sont indispensables " ou encore " le changement climatique est d'origine astronomique ".


Chacune de ces " tartes à la crème du discours techno-scientifique " est réfutée et battue en brèche par les auteurs à l'aide de nombreux exemples et références scientifiques.. Pour eux, le succès dans l'opinion de ces " souverains poncifs " s'explique par une alliance de fait entre des lobbies industriels et quelques chercheurs qui ont fait de l'antiécologisme primaire leur fonds de commerce.


En conclusion, Corinne Lepage souligne ce paradoxe : nous sommes à la fois surinformés, soumis en permanence à un flot d'informations variées, sous-informés, car les études des chercheurs indépendants ont souvent du mal à émerger, et désinformés, car les " révélations " biaisées abondent, comme cette étude anglaise affirmant que le bio n'apporte aucun avantage nutritionnel.


D'où l'importance d'une information indépendante et critique. Y compris sur ces autres « souverains poncifs » que recèle parfois le prêt-à-penser écologiste...


Le Seuil, 130 pages, 12 €


Et, vous, que pensez-vous de ce livre ? N'hésitez pas à réagir !

Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

jérôme Baboulène 13/06/2010 11:49


Le succès de ces "tartes à la crème" tient également dans ce qu'il rencontre "l'intérêt dominant". Il est d'autant plus facile pour chacun d'entre nous de croire en ces vulgates qu'elles confortent
notre bien-être immédiat. C'est un vieux poncif : ramez dans le sens du courant, et vous serez certain d'atteindre plus directement les rives majoritaires. La démagogie populiste reste le plus sûr
moyen de flatter la médiocrité qui est en chacun d'entre nous.