Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 16:45

Ira, ira pas ? Comme le PS avec DSK, les écologistes politiques sont suspendus à la décision de Nicolas Hulot de se présenter ou non à la présidentielle de 2012.

http://www.encyclopedisque.fr/images/imgdb/thumb250/29621.jpg

 

Selon le député Vert Yves Cochet, cité par le Figaro du 12 janvier 2011, l'animateur aurait pris «à 90 %» sa décision de se présenter à la présidentielle. Lui-même candidat déclaré à l'investiture de EELV (Europe Ecologie- Les Verts), Yves Cochet a annoncé qu'il se retirerait si Nicolas Hulot se présente.

 

Du côté de la direction des Verts et des partisans d'Eva Joly, la perspective d'une candidature Hulot ne déchaîne pas l'enthousiasme (euphémisme !). Déjà, on somme Nicolas Hulot, suspecté de haute trahison pour cause de dîner récent avec Jean-Louis Borloo, de s'engager par avance à soutenir inconditionnellement le candidat socialiste pour le second tour. Alors même qu'à l'exception de Ségolène Royal (elle-même moins diserte sur le sujet qu'en 2007), aucun des impétrants socialistes déclarés ou supposés ne parle jamais sérieusement d'écologie ou de changement climatique...

 

Si Nicolas Hulot parvient à se sortir de ce piège, reste à savoir si son impressionnante popularité (82 % d'opinions positives selon un récent sondage !) peut être "convertie" en bulletins de vote. Fera-t-il grimper le score écologiste bien au-delà de la barre des 10 %, qu'Eva Joly frôle déjà ? Aura-t-il assez d'autorité pour imposer ses thèmes et sa méthode contre l'appareil Vert ? Comment sa candidature résistera-t-elle aux pressions en faveur du "vote utile" face à la montée en puissance prévisible de Marine le Pen ? De quelle manière Nicolas Hulot fera-t-il face aux attaques des "décroissants" et autres radicaux, qui dénonceront avec rage «  l'hélicologiste de TF 1 »? Et surtout, Nicolas Hulot sera-t-il capable de mener une campagne qui dépasse le simple témoignage et la dénonciation des catastrophes, pour proposer des solutions concrètes ?

 

Alors, Nicolas Hulot sera-t-il le Zorro de l'écologie politique française, qui arrive sans se presser ? Vos avis sont les bienvenus !


 





Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

Comité anti olympique 20/01/2011 22:51


Bonjour
Vous êtes concernés. Le comité anti olympique d'Annecy se bat depuis bientôt 2 ans contre les Jeux d'Annecy2018.
Alors que les priorités pour la population sont ailleurs et que la situation financière, l'endettement de la France sont catastrophiques, il est urgent que tout le monde s'empare et s'oppose de ce
projet inadmissible et dévastateur.

Site :
http://www.comiteantiolympiqueannecy.com/

Pétition :
http://www.comiteantiolympiqueannecy.com/pétition/

Com de presse :
http://www.comiteantiolympiqueannecy.com/communiqu%C3%A9-de-presse/


maryse lapergue 16/01/2011 11:53


La politique ne serait-elle que boomerang ? Les Verts qui ont (avant même un vote interne) choisi de présenter la non écologiste Eva Joly au prétexte de sa popularité sont en train de se faire peur
avec la perspective de la candidature de Nicolas Hulot, écologiste TRES populaire. Et de paniquer à l'horizon du 2e tour des présidentielles, hé hé hé ! Eh oui, Hulot qui pourrait fédérer TOUTE la
famille écolo (les verts et les indépendants) est autant ami avec la droite (Borloo and C°, les prestidigitateurs du Grenelle)) qu'avec la gauche aphone en environnement. Les Verts qui se voyaient
à l'aube d'une 3 e voie retombent durement dans un bipartisme pervers : faut-il continuer à soutenir une candidate pas écolo mais qui soutiendra le PS au 2e tour (avec un retour d'ascenseur pour
des places aux législatives)ou se faire mal à l'estomac avec Hulot l'écolo dont les voix se redistribueraient entre la gauche et la droite au 2 e tour ? aie aie aie, grosse migraine en vue. On
imagine les coulisses florentines d'EELV la vertueuse avec quelques règlements de compte via le soutien à Hulot. Et on attend avec gourmandise la déclinaison de ce pataquès sur le terrain, en cas
de réelle candidature Hulot : entre les comités de soutien à Hulot, le ralliement des écolos éparpillés dans la nature, la mise en place de la coopérative (?)et la vie interne du parti (EELV)où les
postes sont répartis bureaucratiquement entre les Verts et les non Verts, l'électeur risque d'être un peu désorienté, non ?
En tous cas, un bon petit feuilleton pour ceux qui s'y intéressent (avec cynisme) sans pour autant avoir envie d'être acteurs masochistes de cette nouvelle usine à gaz made in Verts...