Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 10:14

A l'occasion de Rio+20, la revue « Vraiment Durable » décrypte les enjeux du cosmopolitisme. Des analyses passionnantes...

 

http://jne-asso.org/blogjne/wp-content/uploads/2012/08/Durable.jpg

 

Si, deux mois après sa tenue, le sommet Rio+20 nous semble déjà étrangement loin, les débats lancés à cette occasion par la revue Vraiment Durable n’en restent pas moins d’une grande actualité. Fil conducteur de ce numéro : le cosmopolitisme, au sens où l’entendait Kant, d’une fédération de tous les Etats alignés sur une règle de droit moral, dont les conventions (climat, biodiversité, désertification) adoptées à Rio en 1992 constituent un outil-clé, quoique bien sûr imparfait. Aujourd’hui, ce cosmopolitisme que tentent d’imposer d’en haut les Nations-Unies se double d’une « cosmopolitisation » venue d’en bas, avec la prise de conscience globale, démultipliée par Internet et les réseaux sociaux, des dangers planétaires auxquels est confrontée l’humanité dans son ensemble. Une question centrale est donc désormais celle de l’articulation entre ces deux cosmopolitismes.

Pour la philosophe Cynthia Fleury, dont la longue interview par Bettina Laville (directrice de la rédaction) constitue l’un des temps forts de ce numéro, le processus lancé lors du sommet Rio+20 pourrait être l’occasion de lancer de nouveaux processus démocratiques et d’amorcer une « réconciliation » entre l’homme et la nature d’abord, mais aussi entre les hommes à travers un « contrat social » moins inégalitaire.

Ce numéro se distingue aussi par de passionnantes contributions de l’« éco-socio-économiste » Ignacy Sachs, participant actif de tous les Sommets de la Terre depuis celui de Stockholm en 1972, de Brice Lalonde, coordinateur exécutif de Rio+20, et de Dominique Martin Ferrari (JNE) sur l’évolution des attitudes sur les forêts tropicales. Vraiment Durable donne aussi la parole à Gérard Mestrallet, président de GDF Suez, sur les transitions énergétiques.

On trouvera aussi dans ce numéro très riche un historique complet du Comité 21, ainsi qu’un bel hommage, signé Bettina Laville, à Serge Antoine, « semeur de Rio+20 ». Bref, une livraison… vraiment durable, apte à alimenter la réflexion pendant de longues années après Rio+20 !

 

Victoires Éditions, 200 pages, 25 euros
38, rue Croix-des-Petits-Champs, 75001 Paris Tel. : 01 53 45 89 12 – Fax : 01 53 45 91 89
f.sabin@victoires-editions.fr

 

Cet article est paru sur le site des JNE.

Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires