Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 10:38

Lors d'une vague de froid dans les années 80, le groupe Jalons avait organisé une manifestation parodique au métro Glacière, avec ce slogan : Froid, assassin, Mitterrand complice ! Aujourd'hui, les opposants au Président ont moins d'humour, ou des soucis plus... primaires.

 

Trève de plaisanterie, le froid de ces derniers jours nous incite à cette réflexion (comme les années précédentes, mais notre propension à l'oubli est infinie...) : notre société est à ce point coupée de la nature que de simples chutes de neige sont vécues (au moins par les journaux télévisés et les chaînes d'info continues) comme une catastrophe nationale. Rien n'a changé depuis les années 70, où, après une tempête qui avait paralysé l'autoroute Lyon-Marseille, La Gueule Ouverte avait titré : "Alerte : une mystérieuse substance blanche tombe sur la France !".

 

Par ailleurs, cette crise nous montre (comme les années précédentes, mais notre propension à l'oubli est infinie...) que nos vaillantes centrales nucléaires sont incapables de faire face aux pics de consommation électrique. Au point qu'il a fallu lancer des appels, notamment en Bretagne, pour inciter les usagers à la sobriété énergétique !

 

Mais consolons-nous avec ce proverbe belge : "Neige en novembre, Noël en décembre !"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Baboulène Jérôme 07/12/2010 11:59


Pour mémoire également, je rappellerai une inondation dans le Nord de la France à la fin des années 90 qui avait permis d'entendre à la télévision une habitante d'Amiens je crois désigner nommément
Lionel Jospin comme seul responsable de ses malheurs. Et, là, ce n'était pas du tout pour plaisanter...