Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 16:46

La polémique autour des propos d'Eva Joly prônant la suppression du défilé militaire du 14 juillet prenant de l'ampleur avec la déclaration pour le moins choquante de François Fillon affirmant qu'Eva Joly n'aurait « pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l'histoire française », rappellons quelques banalités de base.


- La profondeur de la connaissance de la culture française - et plus généralement, du sentiment d'appartenance à la communauté nationale - n'est nullement proportionnelle à l'ancienneté, autrement dit à la date d'accession à la citoyenneté française. Beaucoup d'étrangers connaissent mieux notre littérature et notre histoire que la plupart des Français, même "de souche".

 

- Le procès intenté à Eva Joly par quelques députés UMP sur le thème "qu'elle retourne en Norvège" est indigne.

 

 

- Pour autant, la proposition de suppression du défilé militaire révèle pour le moins chez Eva Joly une sous-estimation du rôle de l'armée dans l'histoire nationale et l'avénement de la République (puis sa défense). Ainsi qu'une singulière myopie (malgré ses grosses lunettes rouges !) à l'égard de la transformation récente du rôle de cette armée vers des missions de défense de la démocratie et des libertés. Comme en Côte d'Ivoire, en Afghanistan ou en Libye, sous mandat des Nations-Unies.

 

 

- Le 14 juillet, chacun est libre, comme le chantait Brassens, de rester dans son "petit lit douillet" et de ne pas suivre les défilés militaires.

 

- Mais on peut aussi apprécier les défilés, comme dans la chanson de Boris Vian... Sans se faire engueuler par Mme Joly !

 


 

 


 

 

 

 

Quelque chose me dit que ce post va susciter des commentaires...

Partager cet article

Repost 0
Laurent Samuel - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires