Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 14:06
On a peu souligné la concomitance, samedi 14 novembre 2009, de trois événements relatifs à l'ancrage de l'écologie dans le champ politique.

D'abord, la première réunion à Dijon du Rassemblement social, écologique et démocrate, hélas parasité par les débats sur la présence de Ségolène Royal. Ce colloque a rassemblé des personnalités du Parti socialiste, du Modem, d'Europe-Ecologie et même du Parti communiste autour d'une réflexion de fond sur l'éducation.

Ensuite, la présentation à Issy-les-Moulineaux des listes d'Europe-Ecologie pour les élections régionales, avec des personnalités d'ouverture comme Robert Lion ou Augustin Legrand (lire ici l'article du Monde).

Enfin, le lancement à Paris du club Terre Démocrate fondé par Corinne Lepage, dont le comité de parrainage est impressionnant.

D'où cette question : au-delà des réflexions de fond en tout état de cause indispensables, ces initiatives peuvent-elles converger ? Ou alors, les appels au "rassemblement" ne sont-ils qu'une façon pour chacun de mettre en avant sa propre chapelle ? Vaste débat, sur lequel ce blog attend vos avis !

Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

Jérôme Baboulène 19/11/2009 15:32


Difficile de te suivre tant chacune de tes interventions suscite réflexion et donc avis. Ceci dit, concernant les multiples rassemblements de la fin de semaine dernière, posons la question
autrement : trop d'écologie peut-il nuire à l'écologie. A l'évidence, non. Donc, même en ordre dispersé et avec les guerres de chapelle en souffrance, tant mieux ! Plus il y aura de manifestations
pro-écologistes et plus l'écologie s'imposera dans notre quotidien à tous.


Laurent SAMUEL 19/11/2009 15:45


merci Jérôme pour cet avis de bon sens !