Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 11:25

Voici un article sur la candidature de Corinne Lepage, déjà posté sur le site Le + du Nouvel Observateur.

 

http://photo.lejdd.fr/media/images/politique/corinne-lepage6/6167573-1-fre-FR/Corinne-Lepage_pics_390.jpg

 

"Je te dis pas que ce n'est pas injuste, je te dis que ça soulage". Face à la candidature de Corinne Lepage, qu'elle vient d'annoncer mardi soir sur TF1, on est tenté de citer cette réplique-culte des Tontons Flingueurs.

 

Injuste à coup sûr pour Eva Joly, désignée cet été candidate d'EELV (Europe Ecologie Les Verts) au terme d'une primaire dont nul n'a contesté la régularité. Seulement voilà, comme de nombreux citoyens d'écologie et de protection de la nature, j'enrage depuis lors de constater qu'Eva Joly semble réduire l'écologie à la sortie du nucléaire et aux économies d'énergie. On l'entend peu sur le changement climatique, la réduction de la biodiversité mondiale, la déforestation (voir ici son site officiel).



Eva Joly axe sa campagne sur la lutte contre la corruption, les paradis fiscaux et sur la nécessaire refonte du système financier international. Des sujets sur lesquels elle se montre à la fois compétente et pugnace, et qui sont liés à la crise écologique. Mais de celle-ci, Eva Joly parle peu. De toute évidence, l'environnement et la nature ne sont pas son "truc".

 

Voilà qui, a priori, ouvre un "boulevard" à Corinne Lepage, dont les journalistes spécialisés en environnement et les citoyens concernés apprécient depuis longtemps l'indépendance, la combativité et le sérieux.

 

Alors, et j'espère ne pas être le seul, je suis soulagé. Enfin, une candidate va parler de démocratie et surtout d'écologie, sans la réduire à quelques clichés (telle la "croissance verte") comme les prétendants à la primaire socialiste. Du moins, on l'espère, car le thème de l'environnement a été peu présent dans son interview de mardi soir...

 

Pour autant, cela n'empêche pas de se poser des questions. Y-a-t-il vraiment une place pour une candidature écologiste à côté de celle d'EELV qui, même si son contenu manque de "vert", a pour elle la légitimité d'une organisation depuis longtemps installée dans le paysage politique ?

 

Quoi qu'il en soit, l'initiative de Corinne Lepage mérite d'être saluée et suivie de près !

 

Son site de campagne, Corinne Lepage 2012, est à découvrir ici.

Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires