Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 16:59
A-t-on le droit de dire qu'il y a des pesticides dans le raisin ? C'est la question que pose le procès intenté par la Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table contre le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures (MDRGF), pour avoir publié une étude internationale sur le sujet.

Voici le communiqué publié par les JNE (
Association des Journalistes écrivains pour la nature et l'écologie) à la veille du procès, qui a lieu le 6 janvier.

Communiqué de presse, le 30 décembre 2009

 Attaque contre la diffusion d'informations sur les pesticides : les JNE s'inquiètent

 Le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures (MDRGF) est assigné devant le Tribunal de Grande Instance de Paris par la Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table, suite à la publication d’analyses de pesticides dans les raisins de table réalisées en novembre 2008. Cette enquête a été menée par cinq ONG, dont le MDRGF pour la France, dans cinq pays européens (Italie, France, Pays-Bas, Hongrie et Allemagne) dans des magasins appartenant à 16 enseignes différentes. 124 échantillons de raisins issus de l’agriculture intensive ont été analysés, par un laboratoire allemand spécialisé, afin de rechercher d’éventuels résidus de pesticides. Les résultats sont sur le site du MDRGF (http://www.mdrgf.org/news/news241108_raisin_supermarche_pesticides.html).

 La Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table a assigné le MDRGF en février dernier devant le TGI de Paris contre la diffusion de cette enquête, jugée tendancieuse et entraînant une mévente du raisin de table, notamment. Elle demande la somme de 500 000 euros, la publication du jugement dans 10 médias nationaux, et la suppression du dossier sur le site Internet du MDRGF. La plainte a été jugée recevable et le MDRGF est assigné le 6 janvier 2010 devant le TGI de Paris.

L'Association des Journalistes écrivains pour la nature et l'écologie (JNE) s'étonne qu'une association puisse être assignée pour avoir diffusé les résultats d'une enquête qui semble en tous points sérieuse. Mais au delà de ce qui est reproché au MDRGF, les journalistes et écrivains membres des JNE considèrent que cette démarche crée un précédent dans l'atteinte à la liberté d'information dans notre pays.

Elle apporte donc son soutien au MDRGF et à son président, François Veillerette.
Contact :
Journalistes-écrivains pour la nature et l'écologie (JNE) :
Carine Mayo, présidente : 06 08 04 65 79
09 50 88 03 49

asso.jne@free.fr
www.jne-asso.org

Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

citron vert 05/01/2010 10:16


et personne de la fédération nationale des producteurs de raisins de table n'a pensé à mettre moins et/ou bien supprimer les pesticides?
on préfère masquer la vérité?
c'est comme les huitres triploïdes pas besoin d'étiquettage... merci pour les consommateurs qui n'ont pas le choix de décider de ce qu'ils veulent ou non consommer !