Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 13:22
Les récentes polémiques sur la contribution climat énergie, alias "taxe carbone", et les bienfaits contestés de l'agriculture biologique ont donné l'occasion à certains médias et commentateurs d'accuser les écologistes de s'en prendre au porte-monnaie du consommateur.

D'abord en voulant lui faire payer, par le truchement de la contribution climat énergie, son litre d'essence et de fioul un peu plus cher. Ainsi, le journal de France 2 s'est-il employé à chiffrer le surcoût de cette taxe pour quelques consommateurs-type. De son côté, Que Choisir ? se déshonore en dénonçant un prétendu "hold-up fiscal". L'esprit du projet, consistant à mettre en place des compensations financières pour inciter les consommateurs à économiser l'énergie, a été souvent occulté. Les explications parfois confuses de Michel Rocard, "pilote" de l'opération, n'ont pas aidé à clarifier la situation. On le sait depuis longtemps, l'ancien Premier ministre a un sérieux problème de communication !

Avec la polémique sur le bio, les écologistes ont aussi été accusés d'inciter les Français à dépenser plus pour des produits dont les bénéfices ne seraient pas démontrés. Certes, le rapport britannique sur les aliments biologiques est très contestable, car il ne prend pas en compte, par exemple, les résidus de pesticides présents en plus grande quantité dans les aliments non bio. Reste que, pour l'heure,  aucun élément ne confirme de façon définitive que les produits bio améliorent notre santé.

Alors, il faut reconnaître que certains margoulins et intégristes du bio portent une part de responsabilité en tentant (souvent avec succès) de faire croire aux consommateurs que le fait de manger des aliments biologiques allait leur donner force, santé et joie de vivre. Face à de telles proclamations caricaturales, un retour de bâton, tout aussi extrémiste dans l'autre sens, était inévitable.

De même, les adversaires de la contribution climat énergie se sont d'autant plus facilement engouffrés dans la brèche que certains de ses partisans verts semblent éprouver, comme feu Georges Marchais voulant faire payer les riches ("au-delà de 6 millions, je prends tout !", je cite de mémoire), un malin plaisir à l'idée de taxer les "pollueurs" qui, manque de chance, sont la plupart d'entre nous.

Bref, les (justes) causes de la taxation carbone et de la promotion de l'agriculture biologique gagneraient à se démarquer plus clairement des partisans du salut magique par le bio et par l'impôt !


Partager cet article

Repost 0
Laurent Samuel - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

philippe 02/09/2009 19:23

Je vais donner mon avis de citoyen : Cette taxe carbonne devrait être payé par les personnes ? Oui certes, mais avant de penser pleinement écologie, il faudrait que les plus démunis puis ce au moins avoir un minima... Le gouvernement nous pousse à acheter une nouvelle voiture (prime à la casse) en nous disant vous allez payer une taxe dessus, c'est le monde à l'envers....