Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 20:01


Le succès des listes Europe-Ecologie aux élections européennes du 7 juin 2009 (ci-dessus, une affiche datant de... 1979) est-il le signe annonciateur d'une lame de fond verte ? Ou correspond-il à un feu de paille sans lendemain ?


Comme dit le proverbe chinois, les prévisions sont difficiles, surtout quand il s'agit de l'avenir ! Mais je ne crois guère au caractère... durable de cette coalition. Comment faire cohabiter en effet des partisans d'une économie de marché régulée comme Dany Cohn-Bendit ou Eva Joly avec des adeptes de la "rupture avec le capitalisme" comme José Bové ? A ces divergences de fond s'ajoute le goût des Verts pour les querelles de courants et guerres picrocholines, qui ne tarderont pas à ressurgir dès que Dany Cohn-Bendit aura le dos tourné et que de nouvelles élections (présidentielle en particulier) se profileront à l'horizon. La culture verte du "pour tout ce qui est contre, contre tout ce qui est pour" (slogan de l'Os à moelle, le journal de Pierre Dac) risque aussi de reprendre le dessus, comme le montre la décision des Verts de boycotter le discours du président de la République la semaine prochaine devant le Parlement.

Quant à la stratégie politique, elle semble se limiter à la reconduction de l'alliance rose-rouge-verte de feu la "gauche plurielle", éventuellement élargie au Modem (mais les amis de Bové seront contre !). Les objectifs "minimaux" fixés par Dany Cohn-Bendit dans son article du Monde daté du 16 juin - mobilisation contre la reconduction de Barroso à la tête de l'Europe et pour le succès du sommet de Copenhague sur le climat - témoignent de ce flou stratégique.

Les ambiguités vertes risquent enfin d'éclater sur des sujets comme la sécurité (thème sur lequel les porte-parole verts se cantonnent en général à un angélisme bobo pur sucre) ou la laïcité. Sur cette question cruciale, il est inquiétant de noter que, lors d'un débat sur la conférence Durban 2 diffusé par Arte, Dany Cohn-Bendit ait semblé expliquer - au moins en partie - les positions sexistes, homophobes et communautaristes de certains pays du Sud par l'impérialisme des pays occidentaux. Vous pouvez visionner ce débat sur le blog de Caroline Fourest.

Mais peut-être pensez-vous que je suis trop pessimiste et que Dany le magicien va tout résoudre d'un coup de baguette magique ? Vos avis sont attendus !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jérôme Baboulène 17/06/2009 10:08

"Quand le sage montre l'Europe, le naïf regarde la France" (proverbe chinois du IVe siècle de notre ère). Il ne faut pas prêter à Europe Ecologie d'autres capacités que ce qu'elle est : une union de bric et de broc pour faire valoir une alternative verte au parlement européen. Pour le reste, nous reviendrons bien entendu aux vieilles querelles dont se délectent nos écolos nationaux et aux alliances conchylicoles qui font avancer de travers pour aller tout droit. Donc, laissons Dany et les autres au Parlement européen, et souhaitons déjà qu'ils puissent faire capoter le projet Baroso.