Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 19:59
Pour les élections européennes du 7 juin prochain (n'oubliez pas d'aller voter !), le "bon choix" d'une liste doit répondre à mon humble avis à quatre critères :

- l'engagement en faveur d'une Europe des citoyens et d'une extension des pouvoirs du Parlement européen,
- l'engagement en faveur de l'écologie et de l'action internationale contre le changement climatique
- l'engagement pour la démocratie, le pluralisme et les droits de l'homme (et des femmes...),
- la perspective d'avoir des élus pour défendre ces options au Parlement européen.

Ce dernier critère écarte l'Alliance écologiste indépendante du trio Antoine Waechter - Patrice Drevet - Francis Lalanne, qui souffre de toute façon de la présence en son sein de Jean-Marc Governatori, accusé par le député Georges Fenech de complaisance envers les sectes.

Pour les trois autres critères, les listes d'extrême-droite et d'extrême-gauche se trouvent a priori hors jeu.

L'UMP, pour sa part, défend une Europe basée sur les Etats. Son engagement pour l'environnement, malgré les beaux discours de Michel Barnier, reste superficiel, et la pratique démocratique de son représentant à la tête de l'Etat, Nicolas Sarkozy, n'est pas irréprochable (euphémisme).

Sous la houlette de Martine Aubry, le Parti socialiste a rélégué l'environnement à une place subalterne, alors que ce thème jouait un rôle important dans la campagne présidentielle de Ségolène Royal.

Restent donc deux listes à la fois pro-Europe, pro-écologie et pro-démocratie : le Modem et Europe-Ecologie.

Cependant, les listes Europe-Ecologie font cohabiter des personnalités comme Dany Cohn-Bendit ou Eva Joly d'une part, José Bové, dont les conceptions de l'Europe sont diamétralement opposées. Tout indique en outre que ce rassemblement de circonstance restera sans lendemain.

Seul le Modem réunit donc un engagement européen cohérent et historique (ce mouvement est l'héritier de la démocratie-chrétienne qui a joué un rôle moteur dans la construction européenne), une vigilance démocratique de tous les instants (exemplifiée par les interventions de François Bayrou) et une conscience écologique apportée par ces trois "historiques" de l'écologie que sont Corinne Lepage, Jean-Luc Benhamias et Yann Wehrling.

C'est pourquoi je voterai dimanche 7 juin pour la liste du Mouvement démocrate menée en Ile-de-France par Marielle de Sarnez.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Quel est à vos yeux le meilleur vote pour la planète ?

Le débat est ouvert... et tout vert !

Ci-dessous, un clip très réussi d'Europe-Ecologie (les vidéos du Modem sont moins fun, mais bon...)


Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires