Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 13:56


Si, d'aventure, elle se confirme, l'entrée de Claude Allègre au gouvernement marquerait le triomphe du double discours.

D'un côté, un ministère de l'Ecologie qui pousse (insuffisamment certes, et avec des résultats inégaux) en faveur de l'application du Grenelle de l'Environnement et d'une politique européenne offensive contre le bouleversement climatique.
De l'autre, un homme, Claude Allègre, qui ne cesse de relativiser l'importance du changement climatique et de minimiser, voire nier, la responsabilité des activités humaines dans ce processus.

Chacun à leur manière, Nicolas Hulot et Corinne Lepage, parmi bien d'autres, ont dénoncé cette situation.

Une telle nomination ferait perdre toute crédibilité à la politique française de l'environnement.

Question : si Allègre est nommé, Jean-Louis  Borloo, ministre de l'Ecologie, et Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, doivent-ils claquer la porte du gouvernement ? Vos avis sont les bienvenus !

Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

Jérôme Baboulène 31/05/2009 10:13

Si cela se confirmait, ce serait la première bonne nouvelle pour le parti socialiste depuis des années ! Maintenant, ce ne serait pas la première fois que les membres de ce gouvernement seraient appelés à se livrer à de pitoyables contorsions : Kouchner et les droits de l'homme, Boutin et l'homoparentalité, Yade et le discours de Dakar, etc. etc. La seule question qui vaille est celle-ci : Allègre est-il plus nuisible à l'intérieur ou à l'extérieur du gouvernement ? Et nous connaissons déjà la réponse : dans ce gouvernement carpette, l'avis d'Allègre ne comptera pour rien !

Laurent SAMUEL 31/05/2009 11:22


puisses tu avoir raison...
mais il y a aussi le syndrome "c'est le dernier qui a parlé qui a raison !"