Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 19:56

A plusieurs reprises, ce blog s'est fait l'écho des alarmes sur la diminution des populations d'abeilles dans le monde.


Il se devait donc de signaler l'enquête de la revue Current Biology, selon laquelle, contrairement à l'idée reçue, le nombre de colonies d'abeilles domestiques sur la planète aurait augmenté de 45 % depuis 1961.
Une conclusion qui, comme l'explique Le Monde, doit être considérée avec précaution étant donné le manque de statistiques fiables sur les nombres d'abeilles.
Reste que cette étude, citée aussi sur le site Ushuaia, fait porter un doute supplémentaire quant au bien-fondé des campagnes catastrophistes sur la "fin des abeilles" et leur tendance à tout mettre sur le dos des pesticides (qui portent à coup sûr une part de responsabilité), au détriment d'autres causes de baisse des populations d'abeilles, à commencer par la réduction de la biodiversité, sans oublier les parasites.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Les fabricants de pesticides vont à coup sûr faire... leur miel de cette étude. Est-ce une raison pour la dédaigner ? Vos avis sont les bienvenus !

Partager cet article

Repost 0
Laurent SAMUEL - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

carlier jean claude 15/08/2010 17:52


en creuse en quatre semaines j'ai vu sur fleurs deux abeilles là où avant on en voyait des centaines simple constatation


film gratuit 16/07/2010 16:19


Waw, j\'adore votre travail, merci de partager ces astuces et notez tout d\'abord que je partage entièrement votre opinion ! J\'insiste, votre travail est réellement bien bon, je reviendrai
régulièrement vous lire. NB : Je vais tenter de vous faire un peu de publicité auprès de mes amis, vous leméritez bien !


16/07/2010 16:54



merci pour vos encouragements !



Lucas Falchero 23/04/2010 13:33


Les apiculteurs professionnels comme les amateurs sont touchés par une déclin violent, rapide et multi-factoriel de leurs colonies.
En 1950, on estimait que moins d'une ruche sur dix devait naturellement disparaître durant l'hiver.
Aujourd'hui, après 50 ans d'agriculture chimique, de remembrement, de culture extensive, de monoculture et de destruction de la biodiversité florale, on admet comme normal une perte de 40% des
colonies pendant l'hiver. Il semble même que cette année, en Auvergne, on atteigne plus de 50% de perte, tous biotopes confondus (autant dire 70% à 80/ en plaine pour moins de 30% en moyenne
montagne).
Les causes sont nombreuses et évidemment, pas seulement imputables aux pesticides. Mais tout de même !
La Santé de l'abeille publie ce mois-ci une première étude (réalisée par l'INRA) qui analyse l'interaction de plusieurs facteurs : pesticide + loque, par exemple. Conclusions : les pesticides
amplifient les ravages des maladies naturelles de l'abeille.


Danièle Boone 20/05/2009 08:46

Il s'agit d'élevage... Les apiculteurs industriels peuvent avoir plusieurs milliers de ruches pour produire sans aucun égard pour les abeilles. De là à se réjouir et à en tirer des conclusions sur la santé des abeilles... Voilà typiquement comment on manipule l'opinion publique!

Laurent 20/05/2009 21:45


d'accord mais les abeilles "domestiques" sont aussi touchées par les pesticides et la destruction générale de l'environnementet devraient donc voir leurs populations diminuer...
Laurent


Jérôme Baboulène 14/05/2009 08:18

Je ne peux qu'apporter un témoignage personnel. Dans notre propriété en Auvergne, nous avions six ruches actives. Cette année, par miracle, l'apiculteur qui s'en occupe est parvenu à en sauver deux... Alors, bien sûr, l'Auvergne n'est pas le monde et il se peut fort bien qu'ailleurs les populations soient en expansion. Mais, comme nous le savons : un battement d'aile du papillon, etc.

Laurent 14/05/2009 09:50


le battement de l'aile du papillon empêche-t-il l'abeille de butiner ?
That is the question !