Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 16:00
Et si, pour créer son personnage du beauf, Cabu s'était inspiré du... professeur Choron ?
On se pose la question dans la 2e partie du documentaire Choron Dernière, où le fondateur d'Hara Kiri tient des propos typiquement "beauf" (du genre "il faut tuer tous les gens qui ne travaillent pas") ou raconte ses pitoyables souvenirs de para.
Bien sûr, ce personnage complexe avait de multiples facettes, dont certaines relevaient du génie. Comme, par exemple, ses talents pour le détournement de pubs ou de romans-photos. Hélas, ce documentaire ne nous en apprend guère à ce sujet. Riche en séquences d'archives non datées (sinon dans le générique de fin) et en intervenants non identifiés (tel l'écrivain Marc-Edouard Nabe, accusé d'antisémitisme à de nombreuses reprises, ah que voilà un beau témoin de moralité !), Choron Dernière laisse le spectateur dans une grande impression de confusion - même pour ceux qui, comme l'auteur de ce blog, ont quelque peu fréquenté le Charlie des années 70.
Tout au long du film (comme un running gag pas drôle), Pierre Carles et ses amis s'acharnent contre l'équipe de l'actuel Charlie Hebdo (Val, Cabu, Wolinski) en les sommant d'avouer qu'ils ont trahi "l'esprit Hara Kiri" dont Choron serait le seul véritable héritier. Une méthode qui rend le film pour le moins déplaisant, notamment quand les cinéastes tentent (en vain) de piéger Cavanna, pas si gâteux qu'ils le croyaient. L'opération tourne au fiasco total quand on voit les pathétiques interventions de Choron dans différents talks-shows (de Mireille Dumas à Fogiel) des années 1990...
Alors, on préférera garder de Georges Bernier le souvenir d'un patron de presse certes mauvais gestionnaire et constamment bourré (le film n'insiste guère sur ces points, et encore moins sur le fait que ceci explique en partie cela), mais qui eut le culot de lancer un magazine comme la Gueule Ouverte...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

paulfranchitti 07/02/2010 08:22


et?... faut interdire ce qu'il ecrit juste pque on te dit des choses...


07/02/2010 09:59


Choron dans le passé et Nabe aujourd'hui s'expriment librement, tant mieux, mais on a le droit de ne pas être d'accord avec eux...


franchitti 07/02/2010 05:40


Vive choron! et pour Nabe lit avant d'ecrire bordel


07/02/2010 08:19


Libre à chacun de préférer les beaufs et les fans de Céline...