Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 20:08
« Nous n’avons rien changé aux missions de l’Institut français de l’environnement [Ifen] », affirme Michèle Pappalardo, commissaire générale au développement durable, dans une interview accordée au Journal de l'environnement.

«L’institut sera toujours chargé de récupérer les informations sur la base desquelles sont établies les politiques publiques environnementales », explique l'ancienne directrice de l'ADEME. « Au lieu d’avoir 80 personnes, on en a 220. Cela donne une puissance de feu et un poids bien plus important au SOeS (Service de l’observation et des statistiques) que ce qu’avait l’Ifen quand il était tout seul.»

Quant à la critique principale - à savoir la disparition de l'IFEN comme organisme autonome, Michèle Pappalardo répond : « il ne faut pas oublier que la perte du statut d’établissement public a déjà eu lieu il y a 4 ans. »

Sans doute aurait-on dû davantage réagir à l'époque. Pour la suite, il faudra bien sûr juger le SOeS (un  nom bien mal choisi !) à ses productions, sans considérer a priori que tout document en émanant soit forcément de la propagande ministérielle.

Mais cela ne doit pas occulter l'essentiel : la suppression d'une précieuse source d'information indépendante sur l'état de l'environnement en France.

Partager cet article

Repost 0

commentaires