Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 20:17
De sublimes images, hélas plombées par un commentaire lourdingue et peu informatif, et une musique pompeuse.

Le film Les Ailes pourpres (en salles le 17 décembre) bénéficiait pourtant d'un sujet en or : les flamants roses. Un ratage qui confirme la fâcheuse tendance prise ces dernières années par les documentaires nature grand public : la priorité est trop souvent donnée au spectaculaire et à l'émotion, au détriment de l'explication et de la pédagogie. Quand le commentaire est amusant, comme dans La marche de l'empereur, cela passe encore. Mais là, il n'y a pas une once d'humour pour rattraper l'absence d'information scientifique.

Qu'en pensez-vous ? Suis-je trop sévère avec ce film ? Ai-je raison de préférer un autre type de flamant rose, plus ujrbain ? Et avec les docus en général ?

Vos avis sont les bienvenus !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicole Aussedat 04/12/2008 17:11

Un exercice imposé, sans souffle et sans envol, voilà ce qu'est ce film où Disney semble vouloir occuper une niche que les français et les anglais ne risquent pas de perdre de si tôt! Il manque un réalisateur génial ou passionné, des commentaires où l'on apprennent quelque chose - il a fallu qu'après je cherche si le Natron du lac avait quelque chose à voir avec le natron que les Egyptiens utilisaient pour embaumer les momies - et en trop, il y a cette musique hollywoodienne des années 50. On a l'impression d'être passé à côté de quelque chose qui aurait pu être beau. Mais les figurants sont magnifiques, et les couleurs du lac et du ciel sont sublimes.