Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 15:42

Avec la conférence mondiale sur le climat qui aura lieu en décembre de l'année prochaine à Copenhague,
2009 sera une année cruciale pour la planète.

C'est l'une des raisons pour lesquelles le vote des électeurs américains le 4 novembre concerne non seulement l'avenir des Etats-Unis, mais celui de l'humanité dans son ensemble.

Or, comme le montre ce tableau comparatif des positions des candidats sur l'environnement réalisé par Plenty Magazine, il n'y a pas photo : Barack Obama l'emporte largement.

Plus net encore, le "scoreboard" (tableau de notes) de la respectée League of Conservation Voters donne à McCain la note de... 0% pour ses votes sur l'environnement et l'énergie au Sénat en 2007, contre 67 % à Obama.

Certes, Barack Obama, qu'Al Gore (photo ci-dessus) est venu soutenir lors d'un meeting le 31 octobre, ne ferme pas totalement la porte à l'exploitation pétrolière offshore, et ses positions favorables  (avec des contrôles plus sévères) à l'énergie nucléaire et aux OGM feraient hurler bien des écolos français !

Mais, avec une présidence démocrate, les chances sont infiniment plus grandes de voir les Etats-Unis participer au processus de « l'après Kyoto » qu'avec une équipe républicaine dont l'un des principaux slogans est "drill baby drill" (fore, bébé, fore) et dont la candidate à la vice-présidence, Sarah Palin, relativise le rôle de l'homme dans le réchauffement climatique.

Comme ce blog l'avait souligné lors des "primaires", John McCain se singularise parmi les républicains en soutenant la mise en place de permis d'émissions pour lutter contre le réchauffement climatique. Mais aujourd'hui, il s'est "palinisé" en devenant le chantre de l'exploitation pétrolière.

Reste que, comme le regrette Hélène Crié-Wiesner dans un article de rue 89 repris sur le site des JNE, le thème de l'environnement a été occulté par la crise américaine et ne jouera pas un rôle-clé dans le choix des électeurs.

Espérons en tout cas que, cette année, les électeurs sensibles à l'écologie ne disperseront pas leurs voix en votant pour Ralph Nader ou la candidate d'un Green party très marqué à l'extrême-gauche, et choisiront le ticket Obama-Biden !









Partager cet article

Repost 0

commentaires

vertderage 03/11/2008 14:01

pas d'accord
McCain et Obama, c'est blanc bonnet et bonnet blanc
voir l'article d'Alexandre Adler dans le Figaro

http://www.lefigaro.fr/debats/2008/11/01/01005-20081101ARTFIG00003-mccain-ou-obama-bonnet-blanc-et-blanc-bonnet-.php

Laurent 03/11/2008 14:17


comme souvent, l'ami Alexandre pousse le bouchon trop loin et néglige la question clé de l'action internationale contre le réchauffement climatique


sophie leudière 02/11/2008 23:14

Je vous suis à 100%.
Merci de votre rôle de veilleur.
Sophie