Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 14:15


                                                                                         
Il faut bien sûr se réjouir de ce que le Président Sarkozy ait retiré le décret Edvige (ci-dessus, le portrait de Sainte-Edvige) et réaffirmé son soutien au bonus-maius écologique. La défense des libertés et l'urgence écologique se trouvent ainsi réaffirmés... sur le plan des principes.

Néanmoins, le diable se nichant dans les détails, il faudra être vigilants sur le nouveau fichier qui remplace Edvige (maintien, entre autres, du fichage des mineurs de 13 à 18 ans non condamnés) et sur la mise en application (qu'on espère voir se concrétiser avant les calendes grecques) de la fiscalité écologique.

La mobilisation des citoyens, partis, syndicats (contre le fichage) et des ONG (pour l'application du Grenelle de l'environnement) est donc plus que jamais nécessaire. En n'oubliant pas cependant que Google et autres Facebook nous fichent parfois aussi efficacement que le ministère de l'Intérieur, et que la réalisation d'éco-bilans fiables et indépendants sur les produits de grande consommation (condition sine qua non à la mise en place de bonus-malus) n'est pas une mince affaire. Voir à cet égard les révélations de 60 millions de consommateurs sur la consommation de carburant réelle des voitures, très supérieure à celle donnée par les constructeurs, laquelle a servi de base au bonus-malus automobile !

Partager cet article

Repost 0

commentaires