Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 23:10
Lors des primaires démocrates, ce blog avait souligné les points communs entre Barack Obama et le Pdt Palmer de la série 24, tandis qu'Hillary Clinton s'efforçait de ressembler au chef d'Etat d'une autre série, Commander in chief.

Aujourd'hui, par son calme à toute épreuve, le candidat démocrate se montre plus que jamais « palmérien ». Son charisme évoque aussi le président (blanc) Bartlett (interprété par Martin Sheen) d'une autre grande série, The West Wing (A la Maison Blanche).

Du côté républicain, les rumeurs colportées par les blogs US nous ont rejoué, le temps d'un week-end, un scénario emprunté à Desperate Housewives : de même que dans la série, Bree avait simulé une grossesse pour dissimuler celle de sa fille Danielle, le bébé trisomique de Sarah Palin, l'inénarrable candidate à la vice-présidence (voir ici un bilan de ses pitoyables positions en matière d'environnement), était en fait le fils de sa fille de 17 ans.


Pour couper l'herbe sous le pied à cette rumeur, la direction de la campagne républicaine a révélé la vérité : Bristol, 17 ans, est enceinte de 5 mois et demi et a choisi, comme il se doit dans cette famille anti-avortement, de garder le bébé et d'épouser fissa le papa. Un scénario qui évoque celui non plus d'une série, mais d'un film récent, Juno, sur la grossesse d'une ado.

Cela a déchaîné la créativité des internautes, car Juneau est une ville de l'Alaska, l'Etat dont Sarah Palin est le gouverneur (voir ci-dessous).

Mais, entre les frasques de sa fille, son passé de beauty queen, sa tentative alléguée de faire virer son ex-beau-frère de son emploi de state trooper, son soutien à la chasse au loup par avion ou hélico et l'affaire du bridge to nowhere (un pont inutile dont la candidate soutient n'avoir jamais soutenu la construction), c'est la vie entière de Sarah Palin qui ressemble à une version alaskienne de Dallas. Avec des rebondissements incessants comme dans un reality show !

On voit à quel point la vie politique, aux EtatsUnis comme en France (où une autre grossesse, celle de Rachida Dati, est ces jours-ci au centre de l'actualité), se trouve de plus en plus soumise aux canons de ce storytelling finement analysé par le sociologue Christian Salmon.

Entre la série branchée incarnée par Palmer/Obama et le soap opera trash de la Palin family, paravent du retour à l'intolérance morale (voir ici l'excellent article de Nicole Bacharan paru dans le Figaro du 3 septembre) quel sera le choix des électeurs américains ?

La vraie affiche de Juno...








































... et sa parodie




Partager cet article

Repost 0

commentaires