Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 19:38
Cet été, les adeptes de la décroissance s'adonnent à la dénonciation incantatoire de tous ceux qui - oh crime ! - ne partagent pas à 100 % leurs options. Ils consacrent un numéro hors-série de leur mensuel La décroissance à ces « écotartufes ».

De Yann Arthus-Bertrand à Dominique Voynet en passant par Jean-Louis Borloo, NKM ou Pierre Radanne, (presque) personne n'est épargné. La vieille logique des groupuscules d'extrême-gauche est ici à l'oeuvre : on s'attaque en priorité à ceux qui sont les plus proches, car ces « traîtres » ont dévié de la « juste ligne ».

Ca ne rigole pas au « journal de la joie de vivre », dont les rédacteurs, en bons corbeaux, restent courageusement anonymes. Au passage, les commissaires politiques de La Décroissance, adeptes résolus du « c'est pas vrai mais ça fait rien », n'hésitent pas à colporter (délibérément ?) de fausses informations, comme lorsqu'ils présentent Nicolas Hulot comme « salarié de TF 1 ».

Bien sûr, il peut arriver que les critiques tombent juste. Car, après tout, chacun d'entre nous a quelque chose à se reprocher. Y compris l'équipe de La Décroissance, dont l'élégante publication en quadrichromie (simplicité volontaire, où es-tu ?), introuvable chez les petits marchands de journaux de mon quartier, bénéficie d'une mise en place privilégiée dans les magasins Relay... du marchand d'armes Lagardère !

Partager cet article

Repost 0

commentaires