Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 16:49
































Un film qui n'apporte rien de notable ni au cinéma ni au rock : c'est « Shine a light » de Martin Scorsese, consacré pour l'essentiel à un concert de Rolling Stones au Beacon Theater de New York en 2006.

Malgré 16 caméras et l'insertion de quelques trop rares documents d'archives, le réalisateur de « Taxi Driver » reste loin de ses grandes réussites dans le domaine du film musical, comme « The last waltz » en 1978, ou, récemment « No direction home », son passionnant documentaire sur Dylan.

Sur le plan musical, le film est décevant aussi. Certes, Jagger reste un formidable showman, et il y a quelques grands moments, comme les superbes duos avec le grand bluesman Buddy Guy (hué en 1ère partie des Stones au Palais de Sports en 1970, j'y étais, et pas fier du public français !) sur « Champagne and Reefer », ou, plus surprenant, avec la chanteuse bimbo Christina Aliguera, qui révèle ainsi un talent très rock, sur « Live with me ».

Charlie Watts, à la batterie, semble ailleurs, et le Pirate des Caraïbes Keith Richards est la plupart du temps pathétique, avec quelques éclairs de génie à la guitare. Au point que Jagger, de façon peu élégante, s'éclipse de la scène pendant les deux morceaux chantés, fort mal, par Richards !

Malgré tout, on espère que Scorsese (qui, avec ses grosses lunettes, ressemble de plus à plus à Woody Allen !) consacrera un jour (comme la rumeur en court périodiquement) un film à Bruce Springsteen.

Avec autant de moyens techniques, et, on l'espère, un peu plus d'inspiration !


Partager cet article

Repost 0

commentaires