Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 22:15
18429718.jpg
« Macadam à deux voies » : c'est le titre en VF de « Two lane blacktop». Un road movie mythique, réalisé en 1971 par Monte Hellman, qui vient de sortir en DVD en deux superbes éditions, l'une chez Criterion aux Etats-Unis, l'autre chez Carlotta en France. Lors d'un concert à Los Angeles en février 2006 (disponible en DVD zone 1), Bruce Springsteen avait interprété « Millworker » de James Taylor, dont
« Two lane blacktop » avait marqué la seule incursion au cinéma. Le Boss avait indiqué à cette occasion que « Two lane » était son film préféré.
En voyant (ou revoyant)
« Two lane », centré sur une Chevrolet 1955, impossible de ne pas penser à la chanson « Darkness on the edge of town ». Une différence quand même : chez Springsteen, la « Chevy » date de 1969. Comme « Easy Rider », certains Clint Eastwood, « Une histoire vraie » de David Lynch, ou le récent « Cars » de John Lasseter, « Two lane » - comme son nom l'indique - célèbre une Amérique en voie de disparition, celle des routes à deux voies, loin des complexes autoroutiers. Ceux qui, comme dans le fameux sketch de Jean Yanne, détestent les départementales, devront passer leur chemin !
Outre la présence de James Taylor, grande figure du folk-rock (et, comme les fidèles de ce blog le savent, ex-fiancé de Carly Simon), ce film bénéficie aussi de la participation de Dennis Wilson, batteur des Beach Boys. Sans oublier l'excellent Warren Oates, habitué des films d'Hellman, et la discrète Laurie Bird, qui s'est suicidée quelques années plus tard.
Alors, si, pour vous, le cinéma ne rime pas forcément avec rythme effréné et effets spéciaux, ne ratez pas ce film sublime. A ranger (pour les fans de Springsteen) dans la catégorie « Tom Joad » plutôt que dans le rayon « Born to Run » !
414_box_348x490.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires