Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 14:38


images-copie-18.jpeg








Sans arriver à la cheville de Persépolis, superbe dénonciation de l'intégrisme, et de Ratatouille (sur ce dernier, voir l'excellente analyse de Thierry Saurat sur son blog), les deux meilleurs films d'animation (et à mon avis les meilleurs tout court !) de l'été, le long-métrage des Simpsons vous fera passer un bon moment de détente. Mais, au-delà de l'humour décapant, ce film illustre parfaitement le (triste) destin de l'écologie dans nos sociétés. Au début de l'histoire, la petite Lisa (seul élément sensé de la famille Simpson) tente en vain de sensibiliser les habitants de Springfield à la pollution du lac. Tout le monde lui ferme la porte au nez.
Puis, à la faveur de rebondissements que je vous épargnerai, l'affaire est projetée à l'avant-scène de l'actualité. On voit alors un industriel retors fourguer au président écolo Schwarzenhegger (l'histoire se passe dans le futur !) un projet fou censé résoudre le problème, mais au prix d'atteintes aux libertés publiques et d'une fuite en avant technologique. Parallèlement, la population de Springfield, avec l'ardeur des convertis récents, assiège, torches au bras, la maison des Simpsons dans le but de lyncher le malheureux Homer, coupable d'avoir pollué le lac avec du lisier du porc. Récupération par les industriels et indignation morale pouvant virer au fanatisme : deux dérives de l'écologie que ce film cerne parfaitement. Bien sûr, il s'agit de dénoncer des excès, et non
pas les entreprises et les opinions publiques dans leur ensemble qui, à l'évidence, ont un rôle majeur à jouer dans la résolution de la crise écologique.
Je vous rassure, tout se termine bien, grâce à Homer. Ce qui montre qu'un parfait idiot peut sauver, sinon le monde, du moins la bonne ville de Springfield !




images-1-copie-12.jpeg
Greasy lake  :
cité dans la chanson Spirit in the night, le "lac graisseux" a donné son nom à l'un des meilleurs sites non officiels consacrés à Bruce Springsteen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

EstelleJNE 31/08/2007 12:19

"Lisa" la fille d'Omer et Marge!
Merci pour ta petite chronique sur les Simpsons, parce que j'ai vraiment rigolé tout le long du long métrage, alors que j'étais déjà ultra fan de la série et je redoutais leur passage au long métrage.
Et je suis d'accord pour ton classement Persépolis, Ratatouille et les Simpsons. Ya eu Que des bonnes choses cet été au cinéma!
EstelleJNE

Laurent 31/08/2007 12:39

pardon pour la fôt de frappe que je corrige de suite !