Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 14:01
images-copie-15.jpeg
Si vous ne l'avez pas déjà vu l'hiver dernier sur C+, ne ratez pas mercredi 15 août la diffusion sur France 2 à 20 h 50 d'un épisode de l'excellente série « Cold Case » entièrement construit autour de chansons de Bruce Springsteen : « 8 years ». Pour ceux qui ne la connaissent pas, cette série (traduction littérale : "dossier froid") raconte l'histoire d'une équipe de policiers de Philadelphie (d'où le titre de ce post), qui, à la faveur d'un élément nouveau, rouvrent  des dossiers clos depuis parfois des dizaines d'années. Son originalité réside dans le fait que les enquêteurs, menés par la sémillante Lilly Rush, confrontent les témoins qu'ils retrouvent à leurs "doubles" de l'époque des faits. D'où un très réussi jeu de va-et-vient entre passé et présent et une réflexion sur la manière dont le fil des ans transforme notre mémoire et notre perception du monde. 
Dans l'épisode  « 8 years », les faits d'origine se déroulent en 1988. On y entend huit  classiques des années 80 : « No surrender », « Bobby Jean »,  « Brilliant disguise »,  « Glory Days »,  « I'm on fire »,  « Drive all night », « Stolen car », « Atlantic  City », « One step up ». C'est Springsteen lui-même, toujours réservé vis-à-vis de l'emploi de ses chansons dans les films et séries, qui a donné aux producteurs l'autorisation d'utiliser ces morceaux. Une BO de rêve pour un très bon épisode d'une série qui se paie régulièrement le luxe de battre TF1 (y compris Nicolas Hulot) le mercredi soir !

i-iz-blogginz-leef-i-alonze.jpg

Streets of Philadelphia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 14/08/2007 09:33

Pour savoir comment Meredith Stiehm, a conçu cet épisode, voir un article paru en janvier 2006 dans le New York times à ce sujet:
http://www.nytimes.com/2006/01/07/arts/television/07cold.html?ei=5088&en=7ba1740e5d833e24&ex=1294290000&pagewanted=a%20ll
Traduction d'une partie de l'article:

Demain soir, le drame cold case de CBS comportera le travail d'un auteur, invité peu probable. Il a gagné 12 Grammy awards, a vendu des dizaines de millions d'albums, et n'a jamais travaillé dans les coulisses de la télévision. Qui plus est, il n'a pas écrit un seul mot du scénario. A la place, il a chanté tout cela.

Cet auteur est Bruce Springsteen, dont cold case a eu l’autorisation d’utiliser neuf chansons, relatant un meurtre mystérieux autour de celles-ci. L'épisode, intitulé "8 ans," suit quatre amis de lycée de 1980 à 1988, quand l'un d'entre eux est retrouvé assassiné.

Cold case, une série qui construit chaque épisode autour de recherches et de la résolution d'un vieux crime non résolu, emploie souvent la musique pour suggérer le temps et le lieu – Benny Goodman pour les années 40, par exemple, ou Cyndi Lauper pour le milieu des années 80.

Mais au lieu de se servir des chansons de M. Springsteen, toutes sorties de 1980 à 1987, dans de simples fonds sonores, Meredith Stiehm, le créateur de la série et l'auteur de cet épisode, les a utilisées pour construire et promouvoir l'histoire. Le jour de la réception du diplôme est relaté par l'exultant "No surrender" tandis que la scène de meurtre est mise en scène par le poignant "Atlantic city".

"L'idée était à l'origine de n'utiliser aucun dialogue du tout," a dit Mme Stiehm. "Ses chansons sont tellement riches, si pleines de caractères et de portraits". Inutile de préciser que les voitures, les immenses autoroutes et les côtes de Jersey figurent grandement dans l'intrigue de cet épisode.

Bien que M. Springsteen ait gagné une récompense pour sa contribution à la bande sonore du film "Philadelphie" en 1993, il ne prête que rarement sa musique à la télévision. Cold case est une exception. La série, maintenant dans sa troisième saison, avait déjà employé deux chansons de Springsteen dans des saisons antérieures : "Walk Like a Man" dans la première et "secret Garden" dans la seconde.

Wende Crowley, le directeur musical de la série, a indiqué qu'ils n'ont pas eu à insister. "Le staff de Bruce était très intéressé dès le début," a-t-elle dit. "Une fois que nous avions un scénario, nous le leur avons envoyé, et ils ont dit oui."

Mme. Stiehm ajoute, avec un rire, "nous avons une théorie que son épouse est une grande fan."De plus un autre avantage est que le directeur de l'épisode, Mark Pellington, a également dirigé le clip de M. Springsteen en 2002 « Lonesome day." Mme. Stiehm a dit que cette relation a créé "un rapport de confiance."

Un agent de M. Springsteen a dit qu'il était indisponible pour tout commentaire.
[...]
par JONAH WEINER. (source: http://spoilersfrance.com/forum2/index.ph)

Laurent 14/08/2007 10:05

passionnant, merci !l'article du NYT est en accès gratuit à condition de s'inscrire sur leur site.