Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 23:23
Je n'espérais certes pas que TF1 diffuse en prime time  « L'aventura » (non, pas cette version !). Mais force est de constater que les grandes chaînes TV ont privilégié  la mort de Michel Serrault
images-copie-10.jpeg

 

par rapport à celles de Bergman et d'Antonioni.  Lundi dernier, les JT de 20 h ont consacré plus d'1/4 d'heure au comédien français, et seulement 2 à 3 minutes à Bergman (en fin de journal sur la une).  Et on a eu droit  à de nombreuses rediffusions de films  (pas tous bons...) avec Serrault,  alors qu'à ma connaissance ni Bergman ni Antonioni n'ont eu  pour l'instant ce privilège. « Libération », en revanche, est tombé dans un excès inverse en ne consacrant que deux pages à Serrault, contre 7 pour Bergman et 6 pour Antonioni. Des dossiers excellents au demeurant. Tout le monde semble avoir oublié que « La Cage aux folles », considéré un peu abusivement comme un film-culte (même si Serrault y est irrésistible), avait été rejeté à sa sortie par la pensée politiquement correcte comme donnant une image caricaturale des homosexuels. Et en ce qui concerne Antonioni, je n'ai vu nulle part rappelé qu'avec « Blow up »,
images-2-copie-2.jpeg







il fut en 1967 le premier grand réalisateur à placer un concert d'un groupe de rock, à savoir les Yardbirds, au coeur d'un film "classique". Saluons la mémoire de ces géants du cinéma, tous trois plus complexes que l'image véhiculée ces jours-ci par les médias. Ainsi, Bergman savait (parfois) être drôle, comme par exemple dans « Fanny et Alexandre».

images-1-copie-5.jpeg




Souls of the departed
(les âmes des disparus)

Partager cet article

Repost 0

commentaires