Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 17:02

Une synthèse claire, concise et accessible sur les enjeux et les processus de décision de la conférence de Paris...


Pour écrire ce petit livre, Pascal Canfin, ex-ministre du Développement de Jean-Marc Ayrault (et ancien des JNE…), a fait équipe avec Peter Staime, un expert qui participe aux négociations climatiques internationales depuis plus de dix ans pour le compte de pays africains et de petites îles. Résultat : une synthèse claire, concise et accessible sur les enjeux et les processus de décision de la conférence de Paris. Refusant les grandes envolées théoriques et le jargon onusien (décrypté en annexe), les auteurs répondent à un ensemble de questions précises, comme par exemple « l’Europe est-elle encore à la pointe ? » ou « A quoi Obama peut-il s’engager ? », qui nous donnent une idée des positions des uns et des autres. Aux yeux de Pascal Canfin et Peter Staime, il ne faut pas attendre de la COP 21 un « accord qui va sauver le monde », mais plutôt une série d’engagements permettant à l’humanité de ne pas franchir la « ligne rouge » des 2° C de réchauffement fixée par les scientifiques du GIEC.

Canfin et Staime lancent ainsi douze propositions pour faire de la conférence de Paris un succès, comme la création d’une cour des comptes internationale du climat, la mise en place d’une taxe sur les transactions financières pour le climat ou encore l’instauration de prix plancher et plafond pour le carbone. Contrairement à certains contempteurs de l’économie de marché, les auteurs estiment que les entreprises peuvent constituer des vecteurs de la transition énergétique, à condition que les États se mettent d’accord à Paris sur un cadre pour valider et contrôler leurs engagements.

Ce petit ouvrage se termine par un utile guide pratique de la COP 21, où l’on trouve aussi bien les comptes Twitter des personnalités à suivre avant et pendant la conférence que des suggestions d’hébergement peu émettrices de CO2. Cerise sur le gâteau, ce livre est « neutre en carbone » : les émissions de gaz à effet de serre occasionnées par sa conception et sa fabrication sont compensées par le financement de foyers de combustion améliorés au Mali, via l’ONG GERES, d’excellente réputation. Concrètement, sur les 12,25 € que vous paierez pour acheter cet ouvrage, 10 centimes iront à cette opération.


Éditions Les petits matins, 200 pages, 12,25 € – www.lespetitsmatins.fr

 

Cet article a été publié sur le site des JNE.

Partager cet article

Repost 0

commentaires